La semaine des nouvelles sur Internet : Les législateurs américains s’attaquent aux grandes entreprises technologiques Thumbnail
‹ Retour
Technologie 3 août 2020

La semaine des nouvelles sur Internet : Les législateurs américains s’attaquent aux grandes entreprises technologiques

April Froncek
Par April FroncekSenior Editor, Content
Grant Gross
Grant GrossTechnology Reporter

On s’en prend aux grands : Lors d’une audition sur la concurrence, les législateurs américains – tant démocrates que républicains – ont critiqué Amazon, Apple, Facebook et Google pour leur domination sur le marché, rapporte le Washington Post. « Nos fondateurs ne s’inclineraient pas devant un roi. Nous ne devons pas non plus nous incliner devant les empereurs de l’économie en ligne », a déclaré le représentant David Cicilline, un démocrate du Rhode Island. Les républicains se sont plaints d’un prétendu parti pris anticonservateur vis-à-vis des services en ligne, tandis que de nombreux démocrates ont évoqué la manière dont le monopole des entreprises sur le marché était utilisé contre leurs concurrents, selon NPR.

Législation de cryptage contre économie : Les lois australiennes établissant l’accès aux communications cryptées nuisent au secteur de la technologie dans le pays, a déclaré le géant de la technologie Atlassian aux législateurs, selon le Guardian. Les lois anti-cryptage ont découragé les professionnels de haut niveau de travailler en Australie et pourraient limiter la croissance économique pendant la période de reprise post-COVID-19, a déclaré l’entreprise.

Payer pour des informations : Toujours en Australie, le gouvernement a publié le premier projet de loi au monde visant à obliger Google et Facebook à payer les médias traditionnels pour publier leurs informations, rapporte Al Jazeera. Selon les dispositions de cette loi, les entreprises technologiques devraient négocier avec les médias australiens pour utiliser leurs contenus.

Emprisonné pour avoir publié TikTok : Un tribunal égyptien a condamné cinq femmes qui ont réalisé des vidéos supposées « indécentes » sur TikTok à deux ans de prison, rapporte la BBC. Deux de ces femmes, Haneen Hossam et Mowada al-Adham, sont des influenceuses des réseaux sociaux. Adham a été arrêtée en mai après avoir publié des vidéos satiriques sur TikTok et Instagram, où elle compte au moins 2 millions d’abonnés.

Des infractions très coûteuses : En moyenne, les violations de données au cours de l’année écoulée ont coûté aux entreprises victimes environ 4 millions de dollars, selon Compliance Week, qui cite une étude d’IBM. Plus de la moitié des intrusions étudiées ont été causées par des attaques malveillantes, un quart par des défaillances du système et 23 % par des erreurs humaines.

Rejoignez un mouvement mondial de personnes qui travaillent pour que les gouvernements ne nous privent pas de nos outils numériques les plus puissants. Devenez membre de l’Internet Society dès aujourd’hui.

‹ Retour

Avertissement: Les points de vue exprimées dans cette publication appartiennent à l’auteur et peuvent ou non refléter les positions officielles de l’Internet Society.

Articles associés

Technologie 6 septembre 2021

La semaine des nouvelles sur Internet : Le haut débit par satellite pourrait contourner les blocages d’Internet

Éviter les obstacles : Une nouvelle génération de services à haut débit par satellite pourrait être en mesure de...

Technologie 17 mai 2021

La semaine des nouvelles sur Internet : Les États-Unis subventionnent le haut débit

Petit coup de pouce : Le gouvernement américain accorde une subvention de 50 dollars par mois pour le haut...

Technologie 10 mai 2021

La semaine des nouvelles sur Internet : De nombreux habitants des États-Unis soutiennent le haut débit communautaire

De la communauté : Un nouveau sondage de Morning Consult révèle que plus de la moitié des résidents américains...

Rejoignez la conversation avec les membres de Internet Society à travers le monde